© 2023 by Peter Collins. Proudly created with Wix.com

About

Mathieu LEBOT MORIN

Lyon, FR

 

Après des études de laborantin en Biochimie et Génie Biologique, Mathieu Lebot Morin fait ses études d’arts dramatiques au Conservatoire National Régional de Nantes en 2000 (CNR, Studio Théâtre, Jacques Guillou) et intègre le département comédien de l’ Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de Lyon en 2002 (ENSATT, Patrick Bourgeois).

 

CENTRE DRAMATIQUE REGIONAL DE TOURS

CENTRE CHOREGRAPHIQUE NATIONAL DE NANTES

A sa sortie en 2005, il devient comédien permanent du Centre Dramatique Régional de Tours (CDRT, Gilles Bouillon) où il restera pour une saison Tchekhovienne.

Il rejoint en 2006, le Centre Chorégraphique National de Nantes (CCNN, Claude Brumachon) où il dansera pendant 4 ans

en tant que danseur contemporain.

Pendant cette période, il travaille sur différents projets de court-métrages ainsi que sur une forme opératique en partenariat avec le

Quatuor Debussy et l’opéra de Lyon :

La rivière à l’envers de Mourlevat.

PROFIL

Formation

2000 - 2002

CNR Art Dramatique, Nantes

2002 - 2005

ENSATT département comédien, Lyon

2012

D.E professeur danse contemporaine

Prix Talent Cannes Acteur, ADAMI

 

Profil

2005 - 2010

Comédien permanent, CDRT, Tours

Danseur intermittent, CCNN, Nantes

Depuis 2012

Metteur en scène, chorégraphe

Enseignant artistique

Direction projets artistiques et culturels

Direction programme pédagogique dans le domaine artistique et E.A.C

 

COMEDIE DE VALENCE

En 2010, Richard Brunel lui propose d'interpréter le rôle du condamné dans In the Penal Colony (Opéra de P. glass d’après la nouvelle de F. Kafka, direction musicale : Philippe Forget) à l’opéra de Lyon. Cette rencontre avec l’opéra marque un tournant dans son parcours artistique. La même année, il intervient pour le théâtre Les Ateliers (Simon Delaitang, Lyon) dans des collèges et lycées de la région pour mener une sensibilisation au théâtre auprès du public sur la pièce le 20 Novembre de Lars Noren. Le Théâtre de la Croix Rousse lui propose un projet avec les détenus de la maison d’arrêt de Lyon-corbas Empreinte(s).

 

En 2013, Richard Brunel, nommé directeur du Centre Dramatique National Drôme Ardéche, Comédie de Valence, l’invite à jouer et à chorégraphier Le silence du Walhalla d’Olivier Balazhuc. Il le sollicite sur sa mise en scène Les Noces de Figaro de Mozart. Mathieu LEBOT MORIN travaille avec les choeurs lyriques de l’opéra de Dijon puis de l’opéra de Saint-Etienne le mouvement chorégraphié.

Il joue à l’opéra de Dijon et à l’opéra de Lille dans Castor et Pollux de Rameau mise en scène par Barrie Kosky (Komishe Oper Berlin) sous la la direction scénique de Yves Lenoir et sous la direction musicale d’Emmanuelle Haïm.

 

Depuis 2013, il entretient des relations étroites avec la Comédie de Valence en intervenant sur des projets de médiations artistiques et culturelles dans différents lieux :

- au lycée Emile Loubet, il intervient dans la classe littéraire option théâtre en travaillant l’auteur Edward Bond en 2013 puis Sarah Stridsberg en 2014,

- à la maison d’arrêt de Valence et au Centre Hospitalier psychiatrique Le Valmont, il encadre des ateliers de théâtre,

- au Centre de Rééducation Les Beaumes, il crée une chorégraphie La mémoire et l’oubli avec des patients handicapés moteurs dans le cadre d’une journée paticulière à l'hôpital,

- au Centre Communal de musique et de danse de Valence, il dirige des stages de danse-théâtre,

- à la Fac de Valence, il dirige des stages axés sur la Découverte du plateau pour les étudiants en arts du spectacle et met en scène en 2016 deux textes de Samira Sedira : Tu honoreras ton père et ta mère et Tu ne tueras pas.

ENSATT

En 2012, lENSATT à Lyon (Thierry Pariente) lui demande d’enseigner le mouvement chorégraphié aux étudiants comédiens première année. En 2013, il prend également en charge les secondes années autour d’un travail sur Anne Teresa de Keersmaeker. En 2014, il initie un programme pédagogique pour les étudiants en première et seconde année, axé sur la construction du corps du comédien. En 2015, il met en place un laboratoire sur Pina Bausch et monte Café Müller, en 2017 Kontakthof. Il tisse des relations étroites avec le CNSMD pour mettre en place un programme commun sur les deux premières années des deux écoles : un échange entre acteurs et danseurs.

MADE IN SAINTE-MARIE LYON (INSTITUT MARC PERROT)

Depuis 2011, il enseigne également le théâtre à l’Institut Marc Perrot dirigé par Jean-Armand Barone (Sainte-Marie, Lyon) avec lequel il tisse une relation de confiance. Avec les étudiants de la licence de management et développement, il met en scène Catastrophe et autres dramaticules de Samuel Beckett ainsi que Le banquet des méduses de René de Obaldia. En 2012, il monte Macbeth de Shakespeare puis, en 2013, Douze hommes en colère de Réginald Rose, en 2014, il monte l’Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht puis en 2015 trois courtes pièces : Carole Fréchette (la pose), Nathalie Fillon (les descendants) et Olivier Bunhes (l(homme en pièce).

En 2014, il développe un nouveau projet pour la licence sciences de gestion. Un théâtre en ville, déambulatoire, dans quatre lieux différents : Théâtre à suivre. Ce projet verra deux éditions.

Enfin en 2016, l'institut renommé MADE IN lui propose de concevoir un projet plus vaste pour les étudiants en Bachelor Management et Innovation. Il met alors en place un programme ambitieux où la création tient une place centrale avec la création de projet. Il tisse alors des liens avec le Théâtre de la Croix Rousse, le Théâtre Nouvelle Génération et l'ENSATT. Pour la première fois, le site des Carmes participera au festival de la fête des lumières.

En tant que responsable culturel, il met en place plusieurs parcours artistique pour les étudiants et créait différents ateliers artistiques. Il permet également au site d'accueillir des résidences artistiques : Orphéon, la compagnie vocale. Il restera 8 ans à MADE iN, Sainte-Marie.

THEATRE DE LA CROIX ROUSSE

Depuis 2016, il travaille régulièrement avec le Théâtre de la Croix Rousse (direction : Jean Lacornerie). il est invité à travailler sur le projet participatif Variations Citoyennes où il dirige plusieurs groupes : l'association Forum Réfugié, le CATTP Louis Séraphin, le groupe adultes "corps & voix" et un groupe d'enfants du quartier vitalité et du foyer Claire Demeure.

En 2016-2017, il dirige un projet entre les élèves du lycée Albert Camus et les Quatuors Akthamar et Debussy. Il met en scène un opéra de quat'sous version bilingue (allemand/portugais) avec les élèves du collège Jean Monnet. Jean Lacornerie l'invite à collaborer et à effectuer un travail chorégraphique sur sa mise en scène de Borg & Théa avec le Quatuor Bella,  l'ensemble la soustraction des fleurs et la maitrise de l'opéra de Lyon.

En 2017-2018, il collabore une nouvelle fois avec Jean Lacornerie sur un plan chorégraphique pour la mise en scène de Mozart & Salieri (Korsakov) présenté à l'opéra de Lyon. Il dirige pour le lycée Albert Camus deux projets. l'un consacré à une mise en scène autour de la figure de Jeanne d'Arc et réunissant les textes de Peguy, Delteuil et Fréchuret. Et l'autre, consacré à une mise en scène autour des trois soeurs de Tchekhov. Enfin, pour le collège Jean Monnet, il conceptualise un projet autour de la figure de Charlotte Salomon rattaché au roman de David Foenkinos.

En 2018-2019, il poursuit son travail avec le lycée Albert Camus et son option théâtre en montant un projet autour du Roméo & Juliette de Shakespeare où il met en écho plusieurs morceaux des fragments amoureux de Barthes. Il met également en scène un projet Résistance(s) pour les premières du lycée. Toujours avec le collège Jean Monnet, il mène un nouveau travail sur Pina Baush intitulé dans le miroir des rêves dansants. Il débute une nouvelle aventure cette fois-ci avec le lycée Jean Perrin autour d'un projet intitulé Sincérité & Imposture.

LA G.R.A.P. - Groupe Régénérant Artistique Pluridisciplinaire

Depuis 2016, il dirige la mise en scène des projets de cet ensemble d'adultes amateurs orientés vers un théâtre musical. Il travaille en étroite collaboration avec les fondateurs de ce projet, Landy Andriamboavonjy (direction musicale, travail vocal et de choeur) et Clélia Bressat (musicienne, répétitrice).

En 2016-2017; il donne deux restitutions publiques (sortie de projet) à la Ferme du Vinatier et à la Villa Gillet autour d'un cabaret sur la figure de Kosma.

En 2017-2018, la cabaret est invité une seconde fois à être présenté au sein de ces deux structures.

CHOEUR DU THEATRE DE LA CROIX ROUSSE

Depuis la rentrée 2018, le projet du GRAP est associé au Théâtre de La Croix Rousse qui fonde ainsi son tout premier choeur permanent. Il est responsable de la mise en scène et de la chorégraphie.