BORG

& THEA

MAI 2017

du 09 au 17

voir billetterie

au Théâtre de la Croix Rousse

Création théâtre musicale avec les jeunes de la maitrise de l'Opéra de Lyon.

La Soustraction des Fleurs, le Quatuor Béla, la Maîtrise de l’Opéra de Lyon, Karine Locatelli (direction musicale), Jean Lacornerie (mise en scène) et Mathieu Lebot Morin (chorégraphie) présentent un oratorio contemporain subtil et généreux pour chœur d’enfants, sextuor à cordes et percussions.

Chaque peuple raconte sa propre mythologie de création du monde, subtil mélange d’universalité et de singularité culturelle.

Un monde promis à disparaitre

Le titre du spectacle évoque une histoire d’amour. Il est trompeur, car elle existe bien cette histoire, mais en filigrane, en un court moment de théâtre d’ombres. Elle est celle de deux amants que vont irrémédiablement séparer des évolutions aux antipodes. Tandis qu’il grandit en âge et en taille, elle ne fait que rajeunir et rapetisser… Urgent, réfléchir à la métaphore !

 

Qu’on ne s’y méprenne pas : l’essentiel de Borg et Théa n’est pas là, mais dans la cosmogonie futuriste d’après la catastrophe écologique, dans la succession d’évocations de mythes de création, ou de recréation, que brassent avec gourmandise et humour la compagnie La Soustraction des Fleurs et le Quatuor Béla. La vie sous terre, sous l’eau, sur terre, au-dessus… à l’origine ou à l’apogée d’un monde promis à disparaître ou à renaître sous une autre forme.

Au-delà du propos, ce qui impressionne tient à l’osmose, a priori risquée, mais complètement assumée, entre les générations (la plus vieille, représentée par les musiciens et leur directrice musicale ; la plus jeune, interprétée par le chœur d’enfants de la Maîtrise de l’Opéra de Lyon), entre la musique et le jeu, où s’aventurent excellemment les violonistes et les percussionnistes, entre le grand nombre d’enfants et le petit nombre de musiciens, qui inverse le rapport de force habituel.

Distribution

Borg et Théa, livret et musique la Soustraction des Fleurs

 

Direction musicale Karine Locatelli

Mise en scène Jean Lacornerie

Direction artistique Quatuor Béla

Chorégraphie Mathieu Lebot Morin

 

Scénographie Bertrand Saugier

Lumières Christophe Braconnier

Costumes Marion Bénagès

Régie de scène Raphaël Vuillard

Stagiaire à la mise en scène Alixe Durand-Saint-Guillain

Avec le Quatuor Béla Frédéric Aurier, Julien Dieudegard (violons), Julian Boutin (alto), Luc Dedreuil (violoncelle)

Avec la Soustraction des Fleurs Jean-François Vrod, Frédéric Aurier (violons), Sylvain Lemêtre (percussions)

Avec la Maîtrise de l’Opéra de Lyon

Habilleuses Anne Théodore, Séverine Gras

 

Ateliers de construction décors et ateliers costumes Opéra de Lyon

Déléguée générale de la Maîtrise Thérèse Maillez

Chargée de l’encadrement des enfants Joëlle Dutournier

Pianiste et chef de chant (répétitions) Grégory Kirche

Régie technique de production Jean-Christophe Scottis

Chargée de production Camille Le Brouster

Direction technique du Théâtre de la Croix-Rousse Gilles Vernay

Régie lumière Sandrine Chevalier, Joachim Richard

Régie plateau Iban Gomez

Régie son Bertrand Maïa

Assistant son Antoine Cicéron

 

Production Opéra de Lyon, Théâtre de la Croix-Rousse, Quatuor Béla

Commande du Quatuor Béla, du Théâtre de la Croix-Rousse, de l’Opéra de Lyon et du festival Les Détours de Babel.

Save the date 

MAI 2017

du 09 au 17

voir billetterie

au Théâtre de la Croix Rousse

Return Summary