FORMATIONS

& autres structures

Fondation Arc en ciel

En 2021, il donne une conférence intitulée "La place du corps dans la relation de soin et le prendre soin" destiné à 150 professionnels regroupés au sein de la fondation arc en ciel en Franche-Comté qui gère  différentes structures ; un Pôle Médico-éducatif et Handicap, la Maison d’Accueil Spécialisée « La Mosaïque », l’institut Saint Nicolas avec un Institut Médico Pédagogique et un dispositif Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ainsi que l’institut Perdrizet avec un Institut Médico Professionnel et un Service d’Education Spéciale et de Soins à Domicile

Déroulé de la conférence

 1 - Le corps poétique et dansé

“Retomber dans un état d’innocence”

 “Sur le théâtre des marionnettes” - Heinrich Von Kleist

 

Pina BAUSCH “Le corps, un potentiel dramatique et poétique”

à propos de la danse-théâtre

Deux oeuvres singulières

        “Café Müeller”

        “Les rêves dansants” (original : Kontakthof)

2 - Construction et sensibilité des corps

 

Bouger de l’intérieur

“Sentir, Ressentir, Agir” - Bonnie Bainbridge Cohen

L’action et la perception

 

De la tête au pied : respecter son corps

Posture VS Elan Postural

Ouvrir son dos ou le rendre vivant : lien entre mouvement et respiration

 

3 - Projets artistiques développés dans un cadre hospitalier entre soignants et soignés

 

“Regar(T)s"  au CMP Caluire, enfants et adolescents

“Décors et des âmes” au CH Le Vinatier, Lyon, adultes

Stage à destination des soignants “Le corps, un langage théâtral et poétique non-verbal” 

 

- Conclusion et ouverture au débat

    - extrait de “L’énergie des sens” de Edouard BOND

    - extrait de “Entre deux silences” de Peter BROOK

    - extrait de “Théâtre en présence” de Joel POMMERAT

Centre de Formation des Musiciens Intervenants, CFMI

En 2019, il donne un stage intitulé "Le corps, un langage théâtral et poétique non-verbal" destiné à 7 musiciens et 7 personnels soignants.

Sidi Larbi Cherkaoui dit que « Tout corps qui bouge est un corps de danseur ». C’est pour moi le fondement d’une démarche, à savoir que chaque corps a sa singularité, son identité, sa sensibilité. 

Le propos de ce stage est de s’intéresser au potentiel dramatique qu’offre le corps de l’interprète. Écoute et spontanéité, perception et construction d’un temps, d’un contexte. Autant d’aspects qui permettent de faire exister un instant juste au sein d’un espace inventif et inattendu. Mettre en scène une idée, la rendre concrète, lui permettre une progression, un « rêve dansant », la rendre poétique pour élargir son sens.

Objectifs

Affiner la notion de schéma corporel.

Explorer des chemins pour construire le mouvement. 

Développer ses capacités à l’invention immédiate pour atteindre une expression directe et personnelle.

Mettre en forme une intention dramatique où le geste poétique prendra sa source dans la trace laissée par le texte.

S’approprier des outils pour écrire des situations impliquant son corps et sa sensibilité. 

Structurer une histoire non-verbale en lien avec une direction théâtrale et une indication musicale.

Contenus

Une re-découverte des principes fondamentaux du mouvement (élan postural, biomécanique, respiration, regard) permettra de nourrir sa palette artistique. 

La notion de déplacement sera abordée en duo et en petits groupes pour dégager des outils chorégraphiques d’écriture (trajectoire, direction…).

Puis, il s’agira de chercher à construire une scène non-verbale où le corps deviendra la première forme langagière et le geste une intention poétisée. 

La musique tout comme la richesse sonore du corps viendront traverser et influencer ce processus. 

Conservatoire à rayonnement régional de Lyon

De 2013 à 2015, Mathieu Lebot Morin donne des stages à destination des élèves en premier cycle du Conservatoire de Théâtre de Lyon​.

- 2015 : "improviser et structurer"

- 2014 : "dramaturgie des corps"

- 2013 : "les enjeux du corps au théâtre"

Return Summary